Paris 28.22€ (+0.57%)

Comment favoriser l’économie circulaire et préserver les ressources ?

Les ressources naturelles ne suffisent plus pour répondre à nos besoins. Face à ce constat, nous devons changer nos modes de vie et de production. Cela signifie diminuer notre consommation de ressources naturelles, mais aussi les réutiliser et recycler massivement. À travers nos solutions reposant sur l’économie circulaire, nous proposons des moyens de préserver et renouveler les ressources en eau, en énergie et en matière.

L’économie circulaire, qu’est-ce que c’est ?

Hérité d’une époque où l’on pensait les ressources naturelles inépuisables, le schéma traditionnel de notre économie est linéaire : « extraire — produire – consommer – jeter ». Il a aujourd’hui atteint ses limites.

Nous exerçons une pression sur les ressources de la planète qui n’est pas tenable. Voilà pourquoi il nous faut réduire le poids que notre économie fait peser sur la Terre, et penser dorénavant en termes d’économie circulaire, selon la formule des 3 R : « réduire — réutiliser – recycler ».

Non seulement ce nouveau modèle transforme les déchets en matières premières, mais il a aussi le potentiel de diminuer drastiquement nos rejets de CO2. Plus on recycle, plus on réduit ces émissions.

Enfin, l’économie circulaire n’est pas seulement un facteur de transformation écologique. Elle agit aussi directement sur le développement des territoires : la Commission européenne estimait ainsi en 2020 que 700 000 emplois pourraient être créés par son biais d’ici à 2030 rien que sur le territoire européen.

En 2020, nous réalisions déjà 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires lié à l’économie circulaire, soit 25 % de plus que notre objectif.

L’économie circulaire appliquée à l’eau, aux déchets et à l’énergie

Concrètement, comment se traduit ce schéma d’économie circulaire ? Pour les matières premières destinées à la production, il s’agit par exemple de recycler au maximum le plastique, le papier, le verre, ou encore les métaux précieux. Citons ici le cas des « terres rares », qui entrent dans la composition de tous nos objets électroniques et que nous commençons enfin à savoir recycler — l’enjeu est crucial car elles proviennent souvent de zones à fortes tensions géopolitiques et sont difficiles à extraire.

Renouveler nos ressources, cela passe aussi par la plus vitale de toutes : l’eau. Nous mettons donc en place des solutions qui permettent de traiter puis de réutiliser les eaux usées, afin qu’elles puissent par exemple être utilisées pour des activités industrielles ou pour l’irrigation. A défaut, nous veillons à ce que leur rejet dans le milieu naturel ne soit pas source de pollution.

Enfin, en termes d’énergie, nous valorisons les sources renouvelables et en particulier l’énergie de récupération : biomasse, biogaz, énergie fatale, etc. De sorte que rien ne se perde, et que les déchets puissent être à leur tour sources d’énergie. À titre d’exemple, nous isolons la matière organique des autres déchets pour produire à la fois du biogaz, source d’énergie, et un engrais composté pour l’agriculture.

Notre approche pour développer l’économie circulaire : traitement optimisé des déchets et réutilisation des eaux usées

Gérer durablement les ressources naturelles, c’est proposer à nos clients des solutions qui favorisent l’économie circulaire. Celles-ci valorisent les ressources, optimisent leur productivité et favorisent leur utilisation responsable.

Collecte des déchets industriels et commerciaux

Nous proposons un système de gestion intégrée des déchets à nos clients industriels. Chaque année, des centaines de millions de tonnes de déchets, parfois dangereux pour l’homme et l’environnement, sont générées par l’industrie. Il faut s’en occuper à la fois pour les réduire et pour mieux les traiter. C’est ce que permettent nos solutions, qui contribuent notamment à réduire les coûts de transport et de mise en décharge.

Prise en charge et traitement des déchets de chantier

Nous améliorons la gestion des déchets de chantier de nos clients. Trop souvent, un mauvais tri à la source ne permet pas de traiter ces déchets dans de bonnes conditions, quand ils ne sont pas simplement entassés dans des « décharges sauvages ». Béton, bois, plastique, charpente, amiante, métaux ou bien encore produits chimiques sont autant de matières retrouvées sur les chantiers de construction, démolition, etc. Nous leur donnons une seconde vie, avec à la clé des économies de coûts et un bénéfice pour l’environnement. clients.

Le numérique au service de la gestion des ressources et des déchets

Nous accompagnons nos clients dans la digitalisation du pilotage de leurs ressources. Cela passe notamment par le smart monitoring que permet notre solution Hubgrade, véritable centre de contrôle associant expertises humaine et numérique, favorisant l’optimisation de la gestion de l’eau, de l’énergie et des déchets. Nous proposons aussi des solutions de collecte intelligente de ces déchets, liées à des conteneurs connectés indiquant leur niveau de remplissage.

Automatisation du tri des emballages recyclables

Nous disposons d’une solution de tri automatisée, évolutive et intégrée. Basée sur un algorithme de tri et sur des séparateurs optiques, celle-ci permet de répondre à toutes les problématiques de recyclage à partir d’un unique tapis de tri. L’enjeu est de taille face au tri qui n’est pas toujours bien réalisé. Notre solution contribue aussi à optimiser la valorisation de ces déchets recyclables.

Production d’énergie « verte » à partir de l’incinération des ordures ménagères

Nous produisons de l’énergie « verte » à partir de déchets ménagers. Pour cela, nous incinérons ces matières puis récupérons la chaleur produite sous forme de vapeur d’eau sous pression. Cette énergie thermique peut soit être utilisée directement pour alimenter des réseaux de chauffage urbain, soit être transformée en énergie électrique. Dans tous les cas, elle limite le recours aux énergies fossiles et s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire.

Production de combustibles solides de récupération à haut rendement énergétique

Nous valorisons les déchets pour en faire des CSR : combustibles solides de récupération. Ces derniers sont issus de déchets secs, non dangereux, qui sont compactés pour devenir une source d’énergie à haut rendement. Ils peuvent être valorisés in situ sous forme de chaleur ou d’énergie, ou bien revendus pour valorisation énergétique. Ils sont une alternative probante aux problématiques d’enfouissement des déchets, et contribuent à réduire la part des combustibles fossiles dans le mix énergétique.

Optimisation de la gestion des déchets industriels

Nous optimisons le traitement des déchets de nos clients. Notre expertise sur ces questions, alliée à des solutions technologiques innovantes, nous permet de traiter avec efficacité et rentabilité tous les flux de déchets issus des sites industriels. À travers un plan de gestion des déchets propre à chacun de nos clients, nous en garantissons l’élimination sécurisée et la valorisation, tout en réduisant les coûts et l’empreinte écologique.

Économie circulaire locale et production de valeur territoriale

Nous favorisons le développement de l’économie circulaire au sein des territoires. Ainsi, nous répondons à de nombreuses problématiques locales et créons de la valeur : l’économie circulaire permet non seulement de préserver et de renouveler les ressources environnementales, mais aussi de sécuriser les approvisionnements. Elle contribue également à la création de nombreux emplois, et se fait collaborative pour prévenir par exemple les conflits d’usages entre habitants et industries.

Réutilisation des eaux usées et réduction du stress hydrique

Nous contribuons à préserver la ressource en eau en la réutilisant (pour l’irrigation, l’industrie, etc.). L’enjeu n’est pas mince, quand on sait qu’en 2025 plus de 1,8 milliard d’habitants vivront en situation de stress hydrique absolu. Nos 350 technologies propriétaires de traitement de l’eau  contribuent donc à limiter les risques sociaux et sanitaires, la baisse des rendements agricoles ou de la productivité industrielle et même les risques d’incendies ou de désertification.

  • L’amélioration du rendement
  • L’optimisation de la ressource et des coûts
  • Le respect des réglementations et le maintien du permis d’exploitation
  • La réduction de l’empreinte écologique
  • La préservation de la ressource
  • La diversification du mix énergétique
  • Une alternative durable à l’enfouissement des déchets

La différence Veolia

Traitement des DEEE : déchets d’équipements électriques et électroniques

Nous l’avons fait !

SINGAPOUR
Produire une eau recyclée ultrapure pour l’industrie électronique

Showa Denko Singapore fabrique près de 29 % de la production mondiale de disques durs. Depuis 2006, grâce à la technologie Unox™ de traitement biologique des eaux usées, nous fournissons à notre client sur son site de Tuas à Singapour 4 224 m3/jour d’eau ultrapure, indispensable au bon fonctionnement de son process de production.

France
Créer une boucle d’économie circulaire pour l’électroménager

En 2016, le Groupe SEB et Veolia ont créé la première boucle complète d’économie circulaire pour des produits de petit électroménager : collectés par l’éco-organisme Eco-systèmes, les D3E sont ensuite valorisés par Veolia sous forme de matières premières recyclées ; celles-ci sont alors utilisées par le Groupe SEB pour produire de nouveaux appareils vendus en magasin.