Paris 28.22€ (+0.57%)

Comment lutter contre la pollution plastique ?

La part de plastique se déversant dans les océans est très importante : près de 20 tonnes par minute. Cette situation a des conséquences en chaîne sur le vivant. Pour réduire au maximum cette pollution plastique, nous proposons des solutions de collecte et de recyclage de ces matériaux.
bouteilles en plastique sur le littoral

Quelles sont les causes de la pollution plastique ?

Dans les années 1950, le plastique était une révolution. Aujourd’hui, il est devenu un problème.

Ainsi, de 1950 à 2015, la production de plastique est passée de 1,5 à 322 millions de tonnes par an. On estime au total que 9 milliards de tonnes ont été produites depuis son invention, et que cette production pourrait encore tripler à horizon 2050. Or seule une part infime est recyclée, qui plafonne aujourd’hui encore aux alentours de 9 %.

Tous ces déchets plastiques non traités correctement sont à l’origine d’une pollution massive, véritable « plastification » de la planète. Des forêts aux cours d’eau jusqu’aux océans, l’ensemble des écosystèmes est touché, avec des conséquences en chaîne pour tous les êtres vivants, jusqu’aux humains. 

Outre les solutions de collecte et de recyclage que nous proposons, l’avenir du plastique passe aussi et surtout par une réduction de son usage partout où cela est possible, ainsi que par le développement de matériaux alternatifs, biodégradables ou plus facilement recyclables.

La législation évolue : dans l’Union européenne, 90 % des bouteilles plastiques devront être collectées d’ici 2029, tandis que celles commercialisées devront contenir au moins 25 % de plastique recyclé dès 2025.

Quelles sont les conséquences de cette pollution plastique ?

Si le plastique pollue tous les milieux, il en est un dont on parle plus que les autres : les océans. Et pour cause, c’est généralement là que finissent nos déchets plastiques. Jetés sur terre, ils vont ruisseler jusqu’aux cours d’eau qui, à leur tour, les déversent dans les mers et océans.

Cette pollution plastique dans les océans est observable par tout un chacun sur les plages. Mais les courants marins créent aussi des vortex de déchets au milieu des océans. 

Sous l’action du soleil et de l’eau de mer, ces déchets plastiques se désagrègent en minuscules morceaux appelés microplastiques. Ces derniers impactent alors tous les êtres vivants, des coraux aux planctons jusqu’aux poissons et aux oiseaux marins. Ils contaminent ainsi l’ensemble de la chaîne alimentaire, jusqu’aux humains.

Outre les risques d’étouffement pour les espèces les plus petites, le plastique est toxique. Issu de la pétrochimie, il contient notamment des perturbateurs endocriniens. Les microplastiques absorbent également d’autres substances toxiques : pesticides, hydrocarbures, métaux lourds, etc. Ils en deviennent ainsi, à leur tour, les vecteurs. 

Notre approche pour combattre la pollution plastique

Nous œuvrons au quotidien pour apporter des solutions face à la pollution plastique. Notre activité de collecte et de recyclage des déchets plastiques contribue à limiter la pollution qu’ils occasionnent. Nous nous inscrivons ainsi dans une « nouvelle économie du plastique » qui doit être la plus circulaire possible, avec un accès au recyclage facilité partout dans le monde.

Recyclage des plastiques

Nous participons au recyclage des déchets plastiques. Notre offre couvre l’ensemble de la chaîne, de la collecte des plastiques jusqu’à la régénération de la matière. Les granulés produits seront ensuite pour les industriels une alternative à la matière vierge. Aujourd’hui, notre expertise nous permet notamment de traiter le polyéthylène (PE), utilisé par exemple dans la protection des meubles, ou encore le polypropylène (PP), présent dans le secteur automobile.

Usine recyclage plastique Nagpur, inde

Nous sommes également signataires, depuis 2018, de l’engagement mondial pour éradiquer les déchets et la pollution plastique à la source, porté par la Fondation Ellen MacArthur en collaboration avec l’ONU Environnement.

Nos solutions pour agir

 

  • Une réduction des déchets
     
  • Une matière première secondaire aussi qualitative que la matière vierge
     
  • Une réduction du besoin en pétrole
     
  • Une réduction des émissions de CO2
     
  • La protection de l’environnement et de la biodiversité

La différence Veolia

Nous l’avons fait !

Allemagne
Donner une seconde vie aux bouteilles en plastique usagées

À Rostock, nous contribuons à la réduction de l’utilisation des matières premières vierges et à la protection de l’environnement. Pour cela nous recyclons des bouteilles en plastique usagées en nouvelles bouteilles à usage alimentaire.

Découvrez nos solutions pour…