Paris 28.22€ (+0.57%)

Comment améliorer la qualité de vie pour préserver notre santé ?

Veiller au bien-être de toutes et tous, c’est une de nos priorités. Pour cela, nous proposons différentes solutions améliorant la qualité de vie et préservant la santé de chacun : accès à l’eau et à un air intérieur sain, gestion des déchets...

Quel est l’impact de la qualité de vie sur la santé selon l’OMS ?

Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé correspond à « un état complet de bien-être physique, mental et social ». Mais les chiffres de mortalité ou encore les données liées aux diagnostics médicaux ne suffisent pas pour évaluer la santé de tous. Des notions comme la qualité de vie sont également à prendre en compte. 

Défini comme « la perception qu’un individu a de sa place dans la vie, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lequel il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes », ce concept de qualité de vie en santé regroupe plusieurs variables telles que l’état physique, l’état psychologique, le niveau d’indépendance, les relations sociales et celles aux éléments essentiels de l’environnement.

Pour avoir une bonne santé, la qualité de vie est un élément essentiel. Alors afin de préserver votre santé, nous œuvrons jour après jour pour trouver des dispositifs renforçant la qualité de vie de toutes et tous. Proposer des solutions pour permettre à chacun d’accéder au bien-être est notre mission.

9 personnes sur 10 dans le monde respirent un air pollué.

Source : OMS

 

Notre approche : un air dépollué, des eaux et des déchets traités et un accompagnement des établissements de santé

Afin d’améliorer la qualité de vie liée à la santé, nous cherchons à rendre agréable à vivre les territoires comme les villes. Notre enjeu est de faciliter la vie quotidienne de chacun en permettant d’habiter, de travailler ou d’étudier dans de bonnes conditions. Pour apporter ce bien-être et ce confort nécessaire à la santé, notre action s’articule autour de trois dimensions.

L’amélioration de la qualité de l’air des bâtiments 

Nous agissons pour lutter contre la pollution de l’air. C’est l’un des principaux risques environnementaux à l’échelle mondiale avec plus de 8 millions de décès prématurés dans le monde selon l’OMS en 2016. Saviez-vous que l’air intérieur des bâtiments n’est pas moins pollué que l’air extérieur ? Pourtant, nous passons plus de 85 % de notre temps dans un lieu clos. Afin d’avoir un air de meilleure qualité dans les établissements de soins, écoles, bâtiments de loisirs ou immeubles de bureaux, nos équipes mobilisent leurs savoir-faire et expertises pour analyser, suivre et traiter cet air.

Le traitement des eaux usées et des déchets

Nous veillons au cycle naturel de l’eau. L'eau est essentielle. Elle façonne nos paysages, nos climats, le cadre de vie naturel de nos territoires. Dans le même temps, l’eau est soumise à des pollutions multiples (pesticides et herbicides, produits ménagers, solvants, plastifiants, médicaments…).Pour nous, prendre soin de l’eau et proposer des solutions adaptées afin de traiter les eaux usées est un enjeu clé afin d’améliorer nos conditions de vie et préserver la biodiversité.

Nous transformons les déchets en ressource. Un déchet mal géré peut représenter un risque majeur pour l'environnement et notre santé. Nous mettons ainsi à disposition de l'ensemble des secteurs notre expertise dans la gestion globale des déchets, du banal au dangereux, de leur collecte à leur valorisation.

L'accompagnement des établissements de santé

Nous épaulons ces acteurs faisant face à des enjeux sanitaires majeurs. Les établissements hospitaliers doivent pouvoir assurer la continuité des soins et des services dispensés à leurs patients : cela les contraint à une autonomie quasi complète par rapport aux fournisseurs d’énergie et d’eau. Ce n’est pas tout. Pour répondre aux besoins des patients et se conformer aux contraintes réglementaires en termes de garantie de performance, les hôpitaux consomment deux fois plus d’énergie au m2 qu’un bâtiment traditionnel.

Enfin en France par exemple, les établissements de santé génèrent 700 000 tonnes de déchets par an, soit plus d’une tonne par lit, ce qui équivaut à 3,5 % de la production nationale de déchets. Les eaux usées contiennent quant à elles des effluents chargés de substances nocives (solvants, métaux lourds, matières radioactives), nécessitant des traitements spécifiques. Pour répondre à ces nombreuses problématiques, nous proposons des solutions fiables, permettant aux établissements de santé d’atteindre un haut niveau de performance économique et environnementale, dans un contexte général de contrainte budgétaire.

  • Le contrôle des émissions atmosphériques de nos technologies d’incinération des déchets dangereux

  • La maîtrise des odeurs émises par les stations de traitement des eaux usées

  • L’audit et la mesure de la qualité sanitaire des flux d’eau et d’air des bâtiments

  • La mesure de la performance des opérations et l’optimisation des coûts avec un centre de pilotage en temps réel

  • Le déploiement des solutions intelligentes pour optimiser les services avec des reportings détaillés et interactifs

  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre avec la cogénération

La différence Veolia

 

 

Nous l’avons fait !

CHUM

Canada

Assurer un air sain et de qualité pour un centre hospitalier

Le Centre Hospitalier de l’Université de Montréal est né en 1996 de la fusion de trois établissements. Dans le cadre d’un contrat de performance énergétique de large périmètre, nous avons été retenus pour accompagner le projet de migration de cet ensemble, dit « CHUM », vers un site unique en 2016. Les questions relatives à la qualité de l’air intérieur faisaient partie de cette mission, avec des volets de design, d’assistance, d’opération et de gestion des risques.

Maroc
Ouvrir une nouvelle unité de traitement des déchets médicaux pour les établissements médicaux à Skhirat

Avec notre filiale Veos, nous nous lançons dans le traitement des déchets médicaux au Maroc et plus particulièrement dans le traitement des déchets médicaux dangereux présents à 30 % et manquant d’expertises.

Découvrez nos solutions pour…